Top

Luca Sapio & The Dark Shadows

mars 13, 2015

Everyday Is Gonna Be The Day

lucasapio_cover.jpg
Glider Media Group/Differ-Ant
Sortie : Février 2015

Après s’être fait remarquer il y a deux ans avec son premier album, Who Knows, le chanteur soul italien (à la voix “blackesque”), Luca Sapio, revient avec Everyday Is Gonna Be The Day ; un opus qui regorge de pépites soul à écouter en toutes circonstances, aussi bien pour noyer son chagrin qu’en sirotant un cocktail sur le toit d’une warehouse. Un album essentiel, ni plus ni moins.

Pour expliquer la profondeur de son groove soul-blues, Luca Sapio aime à citer le bluesman Memphis Slim ; « You cannot sing the soul without experiencing the blues » (On ne peut chanter le blues que si on l’a vécu).. Lorsque l’on connait un peu la vie de Luca, on comprend qu’il soit bien placé pour le chanter.. et il le chante diantrement bien !
Enregistré de façon live, directement sur bandes, avec le groupe The Dark Shadows entre le studio Daptone de Brooklyn et le Diamond Mine de New York, et masterisé par Brian Lucey (The Black Keys, Ray LaMontagne) au Magic Garden Mastering de Los Angeles, arrangé et produit par le gouru funk Thomas « TNT » Brenneck (Charles Bradley, The Budos Band), l’album Everyday Is Gonna Be The Day rappelle l’ambiance psychédélique de certaines bandes sons de films des années 70.
Influences de gospel/soul, vocaux sensuels de crooner, mélodies accrocheuses, le disque collectionne les tubes immédiats (”Everyday is gonna be the day”, “Lawbreakers”, “Let it shine”, “Good Boy”, “I”m so tired”…) et je parie ma culotte qu’il squattera un bon moment votre patine et tournera en boucle dans vos iPods .. c’est en tout cas tout le mal que je souhaite à vos platines et iPods.
Un disque à se procurer d’urgence, donc !


pub

Comments

Comments are closed.

Bottom