Top

Al’Tarba vs Lord Lhus

avril 7, 2013

Acid & Vicious

acidvi.jpg
Crazy Mother Fuckers Record
Sortie : Mars 2013

Album sanglant, à la production sombre, glauque et pesante, aux couplets rageurs, des spins de dingues, aux flows accrocheurs dans la veine des grands classiques du hip-hop hardcore, Acid & Vicious, est la nouvelle bombe lâchée par le duo franco-ricain, Al’Tarba vs Lord Lhus. Affichant quelques belles collaborations internationales au menu, l’album distille un poison psychédélico-vénéneux aux inspirations de films noirs cauchemardesques. Accrochez vos ceintures et préparez-vous à un ride de folie dans un train fantôme infernal !

Petite présentation des deux protagonistes de l’histoire..
Natif de la caroline du sud (Columbia – USA), Lord Lhus anciennement membre du groupe Bloodline, affilié à Snowgoons et co-fondateur du crew, Empty Handed Warriors, est reconnu pour ses nombreuses collaborations avec des rappeurs et beatmakers du monde entier. Un pédigree bien fourni qui lui a permis de se construire une fan base conséquente et loyale.
Al’Tarba est quant à lui auteur, compositeur et interprète, bassiste, guitariste et fan de rap depuis son enfance, après un bref passage par le punk. Il officie notamment dans le groupe toulousain, Droogz Brigade, en tant que MC. Son style inspiré par la scène new-yorkaise et les films gore peut être défini à la fois comme sombre, sale, mélodieux et minutieux. Après deux albums sortis et de nombreuses collaborations avec des rappeurs du monde entier (Raekwon, Ill Bill, Q unique, Onyx, Swift guad etc..) et avoir été repéré par certains des plus grands beatmakers (Dj Muggs, Necro..).
Aujourd’hui le binôme, Al’Tarba vs Lord Lhus, débarque en force avec Acid & Vicious, un album de hip-hop-core noir, violent, imparable et impeccable, déflagrateur et cauchemardesque, et comme son titre l’indique ; acide et vicieux… ça faisait longtemps que l’on ne s’était pas ramassé une telle gifle ! Et le pire, c’est qu’ils visent juste (sauf au niveau du visuel de la pochette de disque… une vraie faute de goût !).
Une poignée de guests vient agrémenter la liste du “bal des artistes” (Gayvlin, Dirty Dike, Jace Abstract, Savage Brothers et même Droogz Brigade y font une apparition)…
L’opus enverra au 7ème ciel les fans de rap hardcore, et 6 pieds sous terre les crews de hip-hop bien élevé. Quasi de la concurrence déloyable !

Smart Ace


pub

Comments

Comments are closed.

Bottom