Top

Burning Lady

mai 22, 2013

Until The Walls Fall

61wphp3lqcl_sy300_.jpg
Concrete Jungle Records
Sortie : Mai 2013

Formé il y a seulement 4 ans, il n’en reste pas moins que les agitateurs de Burning Lady ont tout ce qu’il faut là où il faut pour devenir l’un des groupes majeurs de la scène punk hexagonale. Le quatuor Lillois joue un street punk déchaîné (mais maîtrisé) porté par une voix féminine hargneuse, et livre une galette qui plaîra autant aux “bons vieux” amateurs de punk rock qu’aux néophytes.

Nourris aux Rancid et consorts, Burning Lady distille sur leur premier album, Until The Walls Fall, un son dense et intense influencé du punk’n'roll, où la dominance du street-punk et les mid-tempo se fondent parfaitement dans la structure musicale imposée par les trois musiciens du groupe ; une batterie qui martèle la cadence avec vigueur, une guitare aux riffs ardents et une basse aux lignes épaisses.
Le son des Lillois s’appuit également sur la puissance des vocaux de la chanteuse, Sophie, qui démontre un savoir-faire tonitruant résidant dans le fait d’alterner un chant éraillé à des partitions plus mélodieuses qui collent à merveille aux mélodies puissantes et volontairement crades.
Cette explosion de sons rageurs s’accompagne de lyrics tranchants qui égratignent tous les sujets chers au punk politiquement engagé ; les capitalistes, les matérialistes, le gouvernement, l’armée, le sexisme, le racisme, etc.. les raisons de pousser des coups de gueule ne manquent pas ! Et pour une fois, on s’en réjouit.

Dr Phil-Gut


pub

Comments

Comments are closed.

Bottom