Top

Eskelina

février 13, 2015

Le Matin du Pélican

eskelina.jpg
L’Atelier du Pélican/Musicast
Sortie : Janvier 2015

Elevée quelque part en Suède, entre les forêts scandinaves et la mer Baltique, Eskelina a choisi d’exprimer les airs qui lui trottent dans la tête dans la langue de Molière (ou Brassens, c’est selon). La demoiselle nous envoûte avec Le Matin du Pélican ; un album féminin, libertin, mutin, sans complexe et sans détour.

C’est isolée au fin fond des grandes forêts d’Europe septentrionale qu’Eskelina a vu le jour, dans la région du Blekinge, au Sud-Est de la Suède. De son père, il lui reste les 3 guitares qui trainent dans le salon, sur lesquelles elle s’acharne à faire revivre les chansons folk (de Johnny Cash, les Beatles, et Stevie Wonder, entre autres) qu’il avait l’habitude de fredonner. .. en Suède, les nuits sont longues et la musique est un remède à l’ennui. C’est ainsi qu’à tout juste 13 ans, elle fonde son premier groupe et écrit ses premières chansons…. et rêve d’en faire sa vie.
Le destin prend en main la suite des évènements en lui mettant dans les pattes Christophe Bastien, le guitariste du groupe Debout Sur Le Zinc .. Lui qui a toujours voulu composer pour une femme, le voila servi !
Pour les textes, il fait appel à Florent Vintrigner (qui officie dans La Rue Ketanou).
Entre les protagonistes, l’alchimie opère… C’est autour d’une table et d’une guitare que les chansons jaillissent… tout un répertoire s’élabore autour de la belle nordique, à la fois muse et complice des deux garçons…
De ce triangle “amoureux” (façon de parler, bien sûr !) naquit Le Matin du Pélican, un album qui parle de tout ce qui bat en Eskelina

Smart Ace


pub

Comments

Comments are closed.

Bottom