Top

Marilyn Manson

janvier 21, 2015

The Pale Emperor

marilyn-manson.jpg
Cooking Vinyl
Sortie : Janvier 2015

Deux ans après la sortie de Born Villain, le prince des riffs ténébreux Marilyn Manson est de retour avec un nouvel opus intitulé, The Pale Emperor.

Avec une carrière de 25 ans et 10 albums, Marilyn Manson s’est imposé comme une figure incontournable du rock mondial. Personnage controversé, artiste à multiples facettes, icône musicale absolue, le sulfureux Brian Warner (aka Marilyn Manson) revient ici avec un 10ème album intitulé, The Pale Emperor, qui inclut de belles pépites rock, à l’image du premier single, “Third Day Of a Seven Day Binge”.
Depuis sa précédente mouture, Born Villain, Manson a semble t-il fait voeux de revenir à un son plus brut, et moins clinquant qu’auparavant.
Résultat : The Pale Emperor est un disque blême, étouffant, malsain, du vrai Manson débarrassé du maniérisme qui encombrait ses précédentes galettes. Bastonné d’emblée par le blues suintant de “Killing Strangers”, le pauvre auditeur n’a pas d’autre choix que se faire embarquer dans le flot poisseux des dix chansons écorchées. “Warship My Wreck” sonne comme le dernier gospel avant l’Apocalypse, Brian Warner s’imagine certainement descendre Hollywood Boulevard entouré des flammes de l’enfer pour “The Mephistopheles of Los Angeles”.
Concis et moins violent que Born Villain, on sort pas moins de l’écoute du disque dans un état proche de l’Ohio, à vifs et complètement sonnés. En clair, The Pale Emperor constitue une bonne surprise dans le parcours en dents de scie de Marilyn Manson.


pub

Comments

Comments are closed.

Bottom