Top

Mikal Cronin

mai 4, 2015

MCIII

mikal-cronin.jpg
Merge Records
Sortie : Mai 2015

Le californien Mikal Cronin est de retour avec un 3ème album, MCIII, marqué par des arrangements et des mélodies soignés, et des paroles profondément personnelles – pour lesquelles Mikal est désormais reconnu ; l’album est également une tentative délibérée de voir les choses en grand.

Comme sur son 1er album éponyme en 2011 et sur MCII en 2013, Mikal Cronin a arrangé et a quasiment joué de tous les instruments sur l’album, y compris d’un tzoura (un instrument traditionnel grec à cordes, qu’il avait découvert et ensuite acheté à Athènes lors d’une tournée).
On note également la présence de cuivres : cor, saxophone, trompette. Crescendos psychotropés et tournures déchirantes, guitares brillantes et pugnaces.
Ne se contentant pas d’un son d’un seul instrument à cordes, Mikal a arrangé des pièces pour un quatuor à cordes.
Ecrit et enregistré en 2014, entre différentes tournées, MCIII se voit clairement divisé en deux parties.
Sur la face A, un tsunami de morceaux indéniablement pop.
Sur la face B, un mini-album concept récit de son « passage à l’âge adulte » : après avoir quitté la Californie pour étudier dans le Nord Ouest du pays, le natif de Laguna Beach s’est retrouvé seul et à la dérive : « c’est un moment crucial dans ma vie, qui a changé les choses, en l’espace de quelques mois » raconte-t-il, « et c’est ce qui m’a remis sur la voie de ce que je fais aujourd’hui… Si cela reste dans la continuité de ce que j’ai essayé de faire jusqu’à maintenant, j’ai désormais trouvé une meilleure façon de le faire. J’ai trouvé un moyen plus efficace, en travaillant avec des éléments et instruments inattendus, les incluant harmonieusement dans un disque rock, mariant alors différents univers musicaux. »
Amen brother !


pub

Comments

Comments are closed.

Bottom