Top

Mikey

juin 30, 2008

Fire & Rain

mikey-ras-starr.jpg
Makasound
Sortie : Avril 2008

En 1979, le bassiste auteur-compositeur-interprète, Michael G. Ashley (alias Mikey Ras Starr, ou encore, Haile Maskel) enregistre cet album, Fire & Rain, qui ne verra jamais vu le jour («commercialement» parlant, j’entends). Heureusement pour nous, le label Makasound a sorti ce joyau de l’ombre, pour le plus grand plaisir des amateurs de reggae/roots.

Proche des légendes de la musique jamaïcaine dans les années 70, notamment des Wailers et en particulier de Peter Tosh avec qui il joggait apparemment tous les jours (comme quoi, on peut faire du reggae ET du jogging !), Mikey Ras Starr s’est non seulement spécialisé dans un son roots, spirituel et rugueux à souhait, mais il a également su s’entourer de musiciens hors pair (Bunny Wailer, Tyrone Downie, Robbie Shakespeare, Carlton Barrett, Peter Tosh, pour n’en citer que quelques-uns) afin de concocter cet opus : ou le premier (et unique) vestige de sa première vie ; celle d’avant son exile aux USA (au début des années 80), où il se rebaptise, Haile Maskel, et fonde le groupe, The Rastafarians.
L’album, Fire & Rain, dont la version originale ne comptait alors que 10 titres, est donc un pan d’histoire (SON histoire) précieux qui rassemble désormais 16 titres produits, pour la plupart, par Mikey en personne, et enregistrés entre 1975 et 1984.
Cette nouvelle version est donc agrémentée de plusieurs singles dont son tout premier, “Got To Say Love”, produit en 1975 par ZE légende du reggae, Bob Marley, himself, s’il vous plait !
Un album d’exception.. et d’anthologie.

Dr Phil Sehr-Gut

Bonnes affaires MP3 world music


Comments

Comments are closed.

Bottom