Top

Camélia Jordana

avril 9, 2010

L’ugly Betty de la Nouvelle Star

Ses premières prestations d’interprète, c’était lors de la dernière saison de la Nouvelle Star. Camélia Jordana était alors pressentie comme la grande gagnante de cette édition, mais c’est finalement Soan qui avait remporté la finale. Il n’en reste pas moins que pendant des semaines, sa voix et son charisme singulier (!) ont charmé les téléspectateurs.

camelia-jordana200.jpg

Quelques mois plus tard, la jeune chanteuse entre en studio et accouche de ses premières chansons. Aujourd’hui, le premier album qu’elle nous propose est lumieux. Les textes et la musique exhalent une beauté délicate, avec aux commandes, les mains expertes de Doriand, Babx, Séverin, Mathieu Boogaerts et Abel K1…. des hommes au service d’une jeune artiste en devenir…


Question : Tu sors aujourd’hui un premier album parfaitement maîtrisé… Le choix de Babx pour écrire, composer et réaliser la plupart des titres s’est-il imposé rapidement ?

Camélia Jordana : Oui, très vite, j’ai su que j’allais travailler avec lui. Je déplore que Babx ne soit pas plus connu ! Il est juste surdoué et d’une gentillesse constante. Je suis tellement fan de l’homme que lors de l’enregistrement du disque, je n’ai pas voulu écouter en intégralité ses deux albums de peur de devenir une groupie. Je tenais à garder cette relation amicale très forte qui me lie à lui. Babx et sa compagne, L (qui m’a d’ailleurs écrit le titre, “Je Pars”") sont des gens formidables.


Question : Autant avec Babx, l’ambiance est planante, élégante, profonde, intemporelle, autant avec Séverin, les mélodies sicties sont enjouées, accrocheuses et un peu enfantines…

Camélia Jordana : C’est vrai… Babx, s’il écoute de la musique, c’est pour pleurer. Il faut que ça le touche. Alors que Séverin, lui, écoute de la musique pour s’amuser, pour s’éclater. En choisissant de travailler avec ces deux auteurs/compositeurs, j’étais donc sûre que mon album n’allait pas être plombant mais beau, majestueux et parfois léger.


Question : Mathieu Boogaerts est aussi de la partie… Il ne travaille pas beaucoup pour les autres habituellement…

Camélia Jordana : Certes… C’est drôle de l’avoir embarqué dans l’aventure, parce qu’au départ, son univers n’était pas ma tasse de thé. Quand je l’ai rencontré, j’ai eu du mal à le cerner. Nous sommes deux grands timides… En fait, avec le temps, il s’est révélé très cool et très drôle. Un peu second degré… Il a su me comprendre et il a donc métamorphosé son univers pour entrer dans le mien. Évidemment, on reconnaîttout de même sa patte géniale. Quand il prend part à un projet, il s’y donne à fond et c’est très agréable.

camelia-jordana.jpg

Question : Il y a également Doriand, le faiseur de tubes, et un inconnu, Abel K1
...

Camélia Jordana : Doriand a l’art des refrains que l’on retient. C’est lui qui a écrit le titre “Non non non (écouter Barbara)”. Quant à Abel K1, c’est un garçon très doué. Il m’a écrit le morceau “Calamity Jane”, un véritable chef-d’oeuvre et titre phare de l’album. Quand je le vois, je trouve qu’il inspire de la tendresse, avec sa sensibilté exacerbée… Ses textes oscillent entre douleur et douceur.


Question : Une constatation s’impose : chez toi, l’amour est loin de rimer avec toujours !

Camélia Jordana : (rires) En effet… tout simplement parce que c’est le cas ! J’ai eu un premier vrai amour cet été qui s’est super mal terminé… Au mois de septembre, quand on a commencé à choisir les morceaux pour l’album, j’étais dans un méchant bad trip, genre “l’amour, c’est de la merde, je ne veux plus jamais tomber amoureuse !”… Séverin, qui était au courant de mon histoire, en a fait une chanson ; “Le Mois d’Août à Paris”.


Question : As-tu le trac pour la sortie de l’album ?

Camélia Jordana :  … Raisonnablement. Pendant des mois, il a été le bébé de toute l’équipe ! Aujourd’hui, le bébé quitte la maison pour mener sa propre vie. Il va rencontrer des gens qui vont le juger et apprendre à le connaîre. Il va être aimé et détesté… C’est curieux comme sensation. En plus, il faut que je le défende toute seule alors que c’est loin d’être un travail solitaire. Si un jour je me retrouve devant Naulleau et Zemmour, il va falloir que je sache quoi répondre !


camelia-cover.jpg
Camélia Jordana (Sony Music), sortie : Mars 2010

Comments

Comments are closed.

Bottom