Top

Stephan Eicher

avril 16, 2007

L’Eldorado a un prix ; c’Eicher !

« Ne pas s’arrêter, regarder et passer » est la philosophie inaltérable de Stephan Eicher. Pourtant, les années passent et le chanteur suisse, lui, ne change pas. Il se contente d’évoluer sagement. Son nouveau disque en témoigne.

stephan-eicher.jpg

Eldorado est né à la fin de sa précédente tournée marathon, Taxi Europa Tour. Trop de bruit et de fureur, le calme s’imposait.

« Je ne supportais plus de chanter fort. Involontairement, j’ai enregistré mes maquettes dans des lieux qui m’empêchaient de faire du bruit. En Camargue, dès que je chantais, ma voix portait un peu trop, j’entendais sur ma bande, au loin, un chien qui aboyait. Du coup, j’ai du placer ma voix autrement ».

C’est donc un Eicher adouci et plus intime qui chante sur ses propres textes, mais aussi sur ceux de ses fidèles auteurs, Philippe Djian (en Français) et Martin Suter (en Bernois). Mais des petits nouveaux débarquent aussi dans sa bulle. Raphaël et Michaël Furnon (Mickey 3D).

« J’ai une grande tendresse pour Raphaël. Il traverse une période que j’ai vécu avec Engelberg. Il avale tout ça très bien. Quant à Michaël Furnon, il m’a avoué que mes 3 premiers disques l’avaient incité à se lancer dans la musique. En toute honnêteté, j’ai besoin de me nourrir du talent des autres artistes, sinon, je risque de me manger moi-même ».

Ce n’est pas pour rien que la moitié de l’album est réalisé par Frédéric Lo (accoucheur du dernier Daniel Darc).

«Entre 40 et 50 ans, c’est une phase assez critique pour les chanteurs. Il faut se réveiller. Les Bénabar et les M sont là. Moi, à leur âge je voulais bouffer les vieux !».

Entre jazz et électro-pop modéré, Eldorado a tout pour charmer son auditoire.

« L’art est basé sur des phénomènes instables. Un équilibre demande le déséquilibre. Quand l’équilibre est trouvé, le musicien donne de la joie et du repos ».
Ne cherchons plus l’Eldorado. Cet album est déjà une pépite.

eldorado.jpg
Eldorado ; Barclay, sortie avril 2007

Comments

Comments are closed.

Bottom