Top

Granicus

février 12, 2010

Granicus

granicus.jpg
RCA
Sortie : 1973

Le monde du rock est ainsi injustement fait que chacun se souvient du “Child in Time” de Deep Purple, du “Since I’ve Been Loving You” du Zeppelin, du “Free Bird” des Lynyrd Skynyrd mais qui se souvient aujourd’hui du “Prayer” de Granicus ? Pourtant, en matière de titre épique commençant doucement à l’acoustique et qui finit 11 minutes plus tard dans un déluge électrique de grattes, de cymbales et de basse en surchauffe, ce titre de l’unique album du groupe a tout pour rivaliser avec les chefs d’œuvres précités.

Pourtant le Zeppelin américain avait tout pour rivaliser avec son grand frère briton.
Une voix “à la Plant” en plus étendue encore, une paire de gratteux qui, selon l’expression consacrée, étaient loin d’être manchots, balançant riffs et soli tout aussi zeppelinien sans le côté démonstratif et une rythmique moins pachydermique et éminemment plus groovy que nos anglais plombés.
Tous les titres, en effet, marqués au sceau du blues, possèdent un groove propre qui vous fait taper du pied en rythme des la première minute.
Pourquoi donc Granicus est-il tombé dans les oubliettes du rock pour devenir l’un des secrets les mieux gardé du genre, que d’éclairés amateurs se refilent à voix basse. Sans doute parce que, trop occupé à tourner depuis 1970 aux quatre coins des USA, à roder son répertoire l’agrémentant de nombreuses reprises de vieux blues étirées, trop occupé donc, l’album ne vit le jour qu’en 1973, soit l’année du 5eme album du Zep, qui avait eu largement le temps de moissonner toutes les oreilles possibles, ne laissant, après son passage, qu’un champ de miettes ruinées pour les autres.
La légende veut qu’un second album ait été grave dans la foulée mais ne sortit jamais…si vous arrivez à le trouver un jour…vous savez où me trouver.

Ecoutez le titre “Paradise” :

Ecoutez le titre “Bad Talk” :


pub

Comments

Comments are closed.

Bottom